Et si on parlait contraception & protection hygiénique 2.0 ?

25 mai 2020 No Comments

Il y a quelques années de ça, je n’aurai jamais pensé
écrire un article traitant de la Contraception & des Protections Hygiéniques mais
comme on dit “il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis“. La
principale raison pour laquelle à 31 ans j’ose enfin c’est parce que je
constate que sur la blogosphère on parle bien trop souvent des
mauvaises expériences
 et trop rarement de celles qui se déroulent au
mieux.


Avant de vous parler de mon expérience, il me faut blablater un peu afin de vous resituer le contexte général. Je rappelle juste avant de développer que chaque femme est différente. Ainsi ne prenez pas pour argent comptant tout ce que je vas dire mais faites-vous votre propre avis comme j’ai pu le faire!


Un Avant & un Après accouchement


J’ai pris la
pilule contraceptive pendant une dizaine d’années avant d’arrêter afin de
tomber enceinte en Octobre 2016. Pour des questions de praticité j’ai toujours
opté pour la pilule en continu. Avec un bébé à s’occuper et la fatigue du
début, 
mes prises n’ont pas été faites à heure fixe malgré les
diverses alarmes de téléphone programmées. De plus les 
effets
indésirables de la prise de ce contraceptif oral sont apparus après mon
accouchement
. Je souffrais à chaque menstruation de douleurs ligamentaires aiguës qui
me faisaient penser à des contractions.



Après
plusieurs échanges avec ma gynécologue, qui me suit depuis plusieurs années,
celle-ci m’a fortement conseillé de passer à une contraception sans hormones
pour les raisons qui suivent :

Limiter
l’impact sur l’organisme
(migraine, risque d’AVC, surpoids, rétention d’eau
etc.)


Retrouver une libido parfois en berne

– Freiner
les sauts d’humeurs

Bannir
les perturbateurs endocriniens


Très vite le stérilet au cuivre s’est imposé car répondant aux critères développés plus haut & étant le seul contraceptif féminin permanent & réversible.


Le stérilet au cuivre à un taux d’efficacité de près de 99%.

Ainsi dès 2018 j’ai
souhaité la 
pose d’un stérilet afin de limiter mes douleurs
et surtout de ne plus avoir d’hormones artificielles dans mon corps
. Par
peur(s) (et peut être parce que je n’étais tout simplement pas prête), je n’ai
sauté le pas qu’en Avril 2019 après avoir fait une série d’examens médicaux
(frottis avec prélèvement vaginal + prise de sang) histoire d’être sûre que
tout allait bien ! Le terme est fort mais réellement cela fût pour moi une
sacrée étape dans ma vie de femme. Mine de rien je suis persuadée que nous sommes toutes pareilles, 
l’inconnu
nous rend craintives et ce, peu importe le sujet
!


La décision a
été prise en début d’année dernière parce que clairement la douleur à
chaque menstruation n’était plus tenable
. En plus de cela j’étais
exécrable durant cette période ce qui mettait mes proches à rude épreuve
.
Loin de moi l’envie de vous dire qu’avec un changement de contraception, cela
change comme par magie. Il faut simplement comprendre son corps et trouver les
leviers pour gérer ses petites crises du quotidien.


PETITE ANECDOTE (qui feront sourires celles qui savent) : 

J’ai eu un moment un chouïa gênant lorsque je suis allée à la pharmacie chercher la prescription de mon stérilet et que la pharmacienne m’a sorti une énorme boîte qui dépassait largement de mon cabas en toile (pour la discrétion on repassera). Au final le stérilet est minuscule (mesure 3,5cm de long avec une forme en T – équivalent à une trombone) dans tout ce packaging mais pour des raisons d’hygiène, le distributeur ajoute les outils stérilisés nécessaires à la pose de ce contraceptif.


Gros moment de solitude à la pharmacie lorsque je me suis aperçue que la boîte contenant le dit “stérilet” dépassait largement de mon tote bag

La pose, les sensations & les règles avec un stérilet au cuivre


Voulant être
tranquille pour notre voyage à Marrakech en famille, j’ai programmé la pose
quelques jours avant. J’avais zappé que les règles allaient arriver ½ semaine
après donc mauvais timing même si cela ne m’a pas empêcher de profiter des
vacances!


Si vous avez accouché par voie basse et sans péridurale comme moi, la pose de ce stérilet sera clairement de la nioniotte. Pour les autres je ne pourrai me prononcer. Veuillez prendre note que même si vous n’avez pas eu d’enfant, vous pouvez tout à fait vous faire poser un stérilet!


Toutefois gardez à l’esprit que ce contraceptif féminin est tout petit et qu’avec son installation, vous serez tranquille pendant 5 ans (n’oubliez pas les visites de contrôle avec votre gynéco tous les ans).




La pose se déroule comme un examen gynécologique (ou plutôt un frottis) et dure à peine quelques minutes (plus si comme moi vous tombez le jour où une étudiante est présente et s’exerce sur vous).


A NOTER : Pendant l’acte de pose et même après intervention vous pourrez subir (ce n’est pas le cas de toutes les personnes) comme de petites contractions et ce, pendant plusieurs heures jusqu’à disparaître complètement 24h max après. Cela a été le cas pour moi malgré la prise d’antispasmodique type Spasfon avant le rendez-vous! Je peux vous dire que j’étais bien contente d’avoir pris une journée de repos afin de m’allonger.


Si vous le pouvez, faites-vous poser le stérilet en fin de matinée et prenez votre après-midi pour vous reposer

Par la suite vous aurez des cycles tout à fait normaux (attendez 2 mois environ le temps que le corps se fasse à l’idée qu’il ne reçoit plus d’hormones artificielles) variant entre 3 et 7 jours en fonction des femmes.

 

Mon expérience, 1 ans après

Qui dit
contraception sans hormones, dit retour des règles avec des flux
particulièrement abondants
(pas très glamour mais il faut dire les choses comme
elles sont) et ce, sur une bonne petite semaine dont 2 jours avec des écoulements importants.



 Je peux vous dire que cela ne
m’avait pas manqué puisqu’avec la pilule continue, prescrite post-accouchement
je n’avais pratiquement plus de menstruation (le kiff même si cela n’est pas
très naturel).


Dans mon cas
j’ai vite oublié les tampons qui n’étaient pas en accord avec l’absorption dont
j’avais besoin mais aussi le confort que l’on souhaite en cette période
particulière.


J’ai plutôt opté pour les serviettes hygiéniques jetables mais je voulais une marque utilisant des ingrédients plus naturels & respectueux. Je me suis naturellement orientée vers la marque Love & Green qui, de base propose des produits pour les bébés. Au cours des premiers mois avec Diane, j’ai utilisé des couches jetables et utilise encore aujourd’hui le liniment et les produits pour le corps. Le staff promet 84% de matières naturelles biodégradables mais aussi (et surtout j’ai envie de dire) aucun ingrédient indésirables suspecté d’être cancérigène ou perturbateur endocrinien. Côté dépense, le paquet est vendu moins de 3€ pour 14 serviettes hygiéniques jetables.


Je garde tout de même quelques tampons d’avance dans mes placards
pour les fois où je vais à la piscine et/ou à la mer (surtout l’Été en
réalité). Je fais bien attention à respecter le temps d’utilisation car le syndrome du choc toxique me fait flipper!


Il semblait important de préciser que je ne sens pas le stérilet ni les fils (ni mon chéri). Toutefois il est possible que comme moi, certaines positions lors des rapports soient un peu dérangeantes en fonction de comment est foutu votre utérus (c’est du moins ce que m’a dit mon médecin). Évitez de trop lire les mauvaises expériences à gauche et à droite car cela risquerait de vous faire psychoter H24 et encore plus lors de vos parties de jambes en l’air.


En ce qui concerne les symptômes désagréables je n’en ai pratiquement plus (du moins plus aussi douloureux qu’avant). Lorsque cela est possible, je privilégie la bouillotte qui se chauffe au micro-ondes pour soulager mes douleurs (la mienne vient de chez Etam et m’avait été offerte dans une peluche) car je n’aime pas trop prendre des médicaments!


Il y a une réalité en France qui semble à peine convenable : en 2020, les règles sont encore un tabou!


J’apprends au fur et à mesure de mes cycles, à reconnaître les signes avant coureur comme la poitrine douloureuse, mon humeur qui change… afin de les appréhender au mieux! D’ailleurs j’ai re-téléchargé depuis peu l’application Clue qui permet de tout noter en quelques clics.

En complément je suis les vidéos de Gaëlle via à un chouette site internet appelé Kiffe ton Cycle (l’allié de ta réussite) qui permet d’être former en ligne pour ne plus subir son cycle mais au contraire l’utiliser à bon escient. Ce coaching à destination des femmes vous permettra de combler les lacunes que l’on peut avoir sur le sujet des règles et surtout de mieux vivre avec elles!


Apprendre aux femmes à “kiffer leur cycle” c’est désormais possible avec la formation en ligne de Gaëlle Baldassari

Ayant fini ma formation depuis peu et ainsi n’ayant pas eu assez de recul pour analyse de la méthode sur plusieurs cycles, je vous en reparlerai en détails ultérieurement. Toutefois je pense qu’il était primordiale de vous citer ce site pile poil dans le sujet qui est belle initiative!



Mes tests de culottes menstruelles


Ma collègue de travail a vanté les mérites des
culottes de règles et ce, depuis 2019. Alors lorsque j’ai eu l’opportunité de
tester un article de ce type, j’ai sauté sur l’occasion!

SISTERS REPUBLIC


La première marque a m’avoir fait confiance pour
parler de leurs produits est Sisters
Republic
, une enseigne Française qui a pour leitmotiv d’apporter
confiance, douceur et légèreté aux femmes grâce à une nouvelle
protection périodique à la fois confortable et jolie
 comme un
sous-vêtement mais aussi 100% efficace, écologique et durable.



Pour ce test j’ai choisi la culotte Colette Noire (à shopper ici pour 32€) avec de petits volants en plumetis tout autour de la taille ce qui ne donne pas l’impression d’avoir un sous-vêtement spécial pour règles mais une énième culotte élégante.


L’ensemble des modèles (Bikini, Culotte & Boxer)
est disponible en 3 versions selon l’absorption souhaitée (Light,
Medium & Super). Pour ma part j’avais opté pour l’option Medium avec
laquelle je n’ai jamais eu de problème que ce soit le Jour ou la Nuit.
Cependant si à l’heure actuelle on me demandait de repasser commande, j’opterai
pour l’épaisseur au dessus afin d’être paré aux jours où les flux sont au max
et ainsi d’être confiante
!


Seul bémol après avoir utilisé une autre marque, je trouve que les tissus sont plus épais. Je ne pense pas qu’il est utile de recouvrir l’ensemble des fesses.


Comme vous pouvez le voir à travers le montage photos
réalisé plus haut, la marque se veut fraîche, gaie & décomplexée.


La composition de ses produits est
irréprochable
 avec des tissus certifiés Oeko Tex (mélange
de nylon et élasthanne pour l’extérieur & du coton à l’entrejambe),
garantis sans substance nocive pour le corps et l’environnement.


Avec le code HELLO SISTER, bénéficiez de -15% sur votre commande via le site Sistersrepublic.com.


 

REJEANNE


Par la suite j’ai complètement craqué sur un modèle de culotte taille haute avec empiècements de motifs floraux en dentelle (Réf : Rhéa pour flux Moyen à retrouver juste pour 59€) de la célèbre enseigne Réjeanne. Le slogan «L’apparence d’un sous-vêtement classique avec un petit côté “magique”!» est totalement validé avec cette référence ultra-féminine & tendance.


Contrairement à la précédente culotte testée, ici la couche absorbante paraît moins épaisse et surtout ne monte pas aussi haut. J’avais opté pour une taille 40 qui correspond à du L mais je pense que le M aurait été plus judicieux pour être bien maintenu tout en étant confortable.


Si le nom de cette enseigne ne vous est pas inconnu
c’est sûrement parce que cette marque Française a fait de 
nombreux
partenariats avec la grande distribution
 dont les boutiques de
lingerie 
Darjeeling ou
encore les magasins 
Monoprix permettant
ainsi d’être à la portée de toutes les femmes pour un prix raisonnable (environ 
30€).

 

 

Comme la première marque citée, Réjeanne propose une nouvelle génération de culotte menstruelle offrant jusqu’à 12h de protection grâce à seulement quelques millimètres de tissus intégrés et invisibles.


Tous les articles
sont garantis anti-odeur, anti-fuite et anti-angoisse
. Vous aurez enfin la
paix (sous réserve de choisir le bon flux ainsi que la taille qui épouse vos
formes)!


Le prix des sous-vêtements est plus élevé dès lors que
vous choisissez un modèle un peu élaboré
(allant de 34€ à 59€)! A noter que c’est l’une des rare marque
qui propose un maillot de bain 1 pièce!


Sachez que le e-shop est souvent en rupture de stock alors n’hésitez pas à renseigner votre adresse mail sur le modèle et la taille qui vous intéresse. Ainsi vous recevrez une alerte dès que le produit sera commandable! C’est d’ailleurs déjà ce que j’ai fait pour la référence testée mais aussi pour un autre modèle (Réf : Shorty Callie Terracotta – à visualiser ici) qui me plaît bien!


En résumé


Les culottes de règles sont vraiment une
révolution féminine
 que je compte bien approfondir encore plus au cours des
prochains mois. En effet, vous l’avez compris, je ne possède à ce jour que 2
exemplaires ce qui est trop peu pour pouvoir me passer de serviettes
hygiéniques jetables ou tampons. Ainsi je compte bien me procurer 4 autres
articles de ce type afin d’être confortable Jour & Nuit et surtout de ne
pas être pressé par le lavage (il n’empêche qu’il est essentiel de rincer son sous-vêtement à l’eau froide après chaque utilisation).


Si vous êtes intéressées je pourrai vous faire une mise à jour et/ou des posts via les réseaux sociaux concernant mes prochains tests (faites-le moi savoir en commentaires). Je compte acheter d’autres marques dont j’ai entendu parlé ici et là dans le but de varier les designs.



L’objectif étant à moyen terme de ne fonctionner
qu’avec ses culottes menstruelles afin de ne plus avoir de dépense
financière liées aux menstruations
 et de garantir le
zéro déchet pour notre chère planète
.


Pour information, le coût d’une culotte est amorti en l’espace de 5 mois puisque ce produit coûte une trentaine d’euros et que les frais d’achats de serviettes hygiéniques sont d’environ 6€ par mois (j’ai pris la base de 3€ le paquet à raison de 2 kits, un pour le Jour et un autre pour la Nuit). 


Ainsi si je suis la logique développée plus haut, en l’espace de 2 années seulement votre investissement sera 100% remboursé.


Dites-moi en commentaires si vous avez déjà testé les fameuses culottes de règles? Si oui, quelle(s) marque(s) et avez-vous été satisfaite? Si non, qu’est-ce qui vous freine?

No Comments

Leave a Reply

Qui suis-je?

Qui suis-je?

Claire, 31 ans

Blogueuse & Maman aimant vous partager mes découvertes, mes humeurs, mes bons plans en toute honnêteté

Je suis aussi sociable

Derniers articles

Archives

S’inscrire

S'abonner pour recevoir par mails les nouveaux articles
Loading
×